Tour des savoirs : la Bourgogne-Franche-Comté à vélo

Un voyage à vélo à travers la Bourgogne-Franche-Comté, de Nevers à Morteau, à la rencontre de chercheurs et d’habitants, du 15 au 30 mai 2021.

Samedi prochain, c’est parti pour 2 semaines de vadrouille, chez nous ! Mission : recueillir et mettre en valeur des savoirs.

// 🎥 TEASER //

© Lionel Maillot

𝐋𝐞 𝐠𝐫𝐚𝐧𝐝 𝐞́𝐜𝐚𝐫𝐭 : 𝐚𝐩𝐫𝐞̀𝐬 𝐝𝐢𝐫𝐞𝐜𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐏𝐞́𝐤𝐢𝐧, 𝐝𝐢𝐫𝐞𝐜𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐌𝐨𝐫𝐭𝐞𝐚𝐮 😅

© Sébastien Berna

Angleterre, Islande, Route de la Soie… Je n’ai jamais fait de voyage à vélo en France et je me disais toujours que je prendrais le temps de découvrir mon pays, plus tard (sous-entendu à la retraite 😅). Il y a deux ans quand je partais de Dijon pour Pékin, les 3 premiers jours je roulais en direction de la Suisse et je me surprenais à redécouvrir nos champs, nos églises, nos petits villages, à faire des rencontres marquantes (la touchante Monique à Baume-les-Dames, Christine la sportive à Dampierre-les-bois, Patricia la médium à Kembs qui avait “vu” qu’elle aiderait quelqu’un : c’était moi !) Alors je me disais qu’après ce long voyage, il serait temps de rouler en France à commencer par la Bourgogne !

Au Tadjikistan quand j’ai reçu un message des universités de Bourgogne et de Franche-Comté me disant qu’ils cherchaient quelqu’un pour aller rencontrer des chercheurs en région et qu’il serait intéressant de le faire à vélo, le projet m’a tout de suite emballée !!

Le covid et les confinements successifs ont repoussé le voyage plusieurs fois, mais ça y est ! On y est ! Le billet de train pour Nevers City est pris (et ce TER a un espace vélo gratuit) !

𝐋𝐞 𝐑𝐚𝐲𝐦𝐨𝐧𝐝 𝐒𝐭𝐲𝐥𝐞

2 semaines à ma façon, comme j’aime : Raymond (mon vélo), mes sacoches, ma tente, un point de départ, un point d’arrivée, quelques endroits où j’ai prévu de passer (pour rencontrer les 4 chercheurs) et entre ces rencontres, pas d’étapes précises, seulement le hasard des routes et des gens. 👉

𝐏𝐨𝐮𝐫𝐪𝐮𝐨𝐢 𝐥𝐞 “𝐓𝐨𝐮𝐫 𝐝𝐞𝐬 𝐬𝐚𝐯𝐨𝐢𝐫𝐬” ?

Les universités de Bourgogne et de Franche-Comté organisent un évènement tous les deux ans pour rendre accessible et visible auprès du grand public le travail de chercheurs et d’artistes : la biennale Art & Science. Cette année le thème est le réseau et l’évènement s’appelle Réseaux Partout tu tisses. Depuis plusieurs mois, des spectacles, des expositions et des rencontres virtuelles avec des chercheurs sont proposés autour de la thématique des réseaux.

Ce voyage s’inscrit dans cette programmation et tel James Bond j’ai 2 missions sympa :

  1. Collecter des savoirs de chercheurs et des savoirs d’habitants. Sans prétention didactique, juste avec curiosité. Je n’ai d’ailleurs pas de formation scientifique.
  2. Expérimenter l’idée de réseau : quel réseau peut se tisser par les rencontres d’un voyage à vélo ? C’est déjà ancré dans ma façon de voyager : je ne suis pas à un détour près si quelqu’un me conseille d’aller rencontrer une autre personne qui développe une technique ou un savoir faire particulier, qui a une histoire à raconter… On va voir ce que cela donne dans notre région, sur 2 semaines 🙂

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *